FIP : un produit de diversification intéressant à long terme

Le FIP Corse, Fonds d’Investissement de Proximité pour la Corse, a été créé par la loi de Finances 2007. C’est un produit de diversification qui doit être investi à 70 % minimum dans des Petites et Moyennes Entreprises (PME) situées en Corse. Les FIP Corse constituent des investissements à long terme, dans des sociétés non cotées ayant un degré de risque. Compte tenu de la durée de blocage de 7 à 10 ans selon les FIP et du risque de perte en capital, il est conseillé aux souscripteurs d’y consacrer un montant limité de leurs actifs.

 

Fonctionnement

Afin de compenser le risque de perte en capital et le blocage de l’épargne pendant une durée de 5 ans minimum, l’acquisition de parts de FIP Corse est assortie d’une réduction d’impôt sur le revenu de 38% sur les sommes investies – hors frais d’entrée.

Bon à savoir : La réduction d’impôt sur le revenu offerte par un FIP Corse est supérieure à celle offerte par un FIP « classique » ou un FCPI.

 

A qui s’adresse le FIP Corse ?

Le FIP Corse s’adresse à tout épargnant particulier résident fiscal français. La durée de blocage des sommes investies peut aller jusqu’à 10 ans. L’investissement dans un FIP Corse est plafonné en fonction de sa situation de famille :

  • pour une personne seule, la réduction d’impôt sur le revenu s’applique dans la limite de 12 000 € de souscription au FIP Corse, soit une réduction maximale de 4 560 € ;
  • pour un couple, la réduction d’impôt sur le revenu s’applique dans la limite de 24 000 € de souscription au FIP Corse, soit une réduction maximale de 9 120 €.

Important : La réduction d’impôt sur le revenu est prise en compte dans le plafonnement global des niches fiscales de 10 000 €.

 

Comment souscrire à un FIP Corse ?

Tout investissement dans des parts FIP Corse doit être effectué durant la période de souscription du FIP Corse en question – période de souscription limitée et déterminée à l’avance (entre 6 et 18 mois). De plus, le nombre de parts disponibles à la souscription étant limité, la règle du « 1er arrivé, 1er servi » s’applique.

 

Avantages

  • Une réduction d’impôt sur vos revenus de 38 % du montant investit (contre 18 % pour un FIP traditionnel). Cette réduction d’impôt entre dans le plafond des niches fiscales (10 000 € pour 2016).
  • Une exonération d’impôt sur les plus-values réalisées à l’échéance (hors prélèvements sociaux).
  • La souplesse : un minimum de souscription de 500 à 1 000 euros afin de vous permettre d’adapter votre investissement à la réduction d’impôt souhaitée.

Bon à savoir 

La loi de Finances 2013 a prorogé le dispositif du FIP Corse jusqu’au 31 décembre 2016. A priori, après cette date, la souscription à un FIP Corse n’offrira plus de réduction fiscale.

 

Les FIP Corses sont cumulables avec les FIP et FCPI

Exemple 

Un couple souhaitant maximiser sa défiscalisation en FIP Corse et compléter avec des FCPI ou FIP classiques peut donc investir la somme de 28.889 € répartie de la façon suivante :

24.000 € en FIP Corse + 4.889 € en FCPI et/ou FIP classiques

Il bénéficie alors d’une réduction d’impôt de 9.120 € + 880 € = 10.000 € maximum de réduction d’impôt sur le revenu.