Groupement Foncier Forestier

L’objet d’un Groupements Fonciers Forestiers (GFF) est l’acquisition et la gestion de forêts. Il s’occupe de l’amélioration, de l’équipement et de la gestion de parcelles forestières. Les parcelles qui le composent sont diversifiés aussi bien sur le plan géographique qu’en termes de stratégie d’exploitation.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               

Une réduction d’impôt sur le revenu (IR)

Le GFF permet d’obtenir une réduction d’IR de 18 % dans la limite d’un investissement de 5 700 € pour une personne seule et de 11 400 € pour un couple. Cette réduction d’impôt entre dans le plafond des niches fiscales (10 000 € pour 2016).

Une réduction d’impôt de solidarité sur la fortune

Le GFF permet d’obtenir une réduction ISF de 50 % dans la limite d’un investissement de 90 000 €.

Un abattement de 75 % sur les droits fiscaux en cas de transmission

Le GFF permet un abattement de 75 % des droits fiscaux en cas de donation ou de succession, calculé sur la valeur nette des actifs forestiers.

Les avantages du GFF :

> Une solution de diversification du patrimoine

> Actif tangible et dé-corrélé des marchés financiers

> Accessible à partir de 5 000 euros

> Une réduction d’impôt (IR ou ISF) immédiate. Cette réduction d’impôt entre dans le plafond des niches fiscales (10 000 € pour 2016).

Donations et successions facilitées avec un abattement de 75 % des droits fiscaux.

Contraintes :

> Risque de perte en capital (aléas du marché de la sylviculture).

> Durée de blocage des parts entre 5 et7 ans.

Les Groupements Fonciers Forestiers (GFF), sont constitués sous la forme de société civile dite transparente fiscalement. Lorsque le groupement dégage des bénéfices, ils sont imposés au niveau de chaque associé, vous devez donc les reporter sur votre déclaration fiscale.